Accueil > Vie de la Coopérative > L’équipe Ouvaton > Les anciens membres > Rodéric Aarsse

Rodéric Aarsse

Élu lors de l’assemblée générale du 27 avril 2002 pour une durée de trois ans.

Réélu lors de l’assemblée générale du 28 mai 2005 pour une durée de trois ans.

Lettre de candidature, en attendant sa présentation :

Candidature de Rodéric Aarsse
au Conseil d’administration
de la SA Coopérative Ouvaton

(dernière mise à jour le dimanche 8 mai 2005 à 12h10)

Rodéric AARSSE, 38ans, photographe, 92240 Malakoff,
concubinage, 1 enfant de 3 ans.
Pas de PC, que des Mac...

Apres un premier mandat de 3 ans au CA d’Ouvaton, je me représente pour 3 années de plus. Pourquoi rempiler me direz vous ?

La raison est simple : Ouvaton est en pleine mutation, en pleine transformation et j’ai envie de continuer à participer à l’achèvement de ce travail enthousiasmant. Les projets sont sur le point d’aboutir. Cela fait plus de 2 ans qu’on y travaille et j’aimerais être là pour l’accouchement et accompagner les premier pas. Vous avez tous compris que je parle de la nouvelle plateforme... :-)

Le CA d’Ouvaton c’est très prenant, mais c’est passionant ! Ca bouffe le temps de travail et le temps familial, mais tous ceux qui ont un engagement associatif ou syndical savent de quoi je parle. A certains moments on se sent désespéré que rien ne bouge, a d’autre tout va très vite.

Mais quand on a envie de tout envoyer balader car plus rien ne marche, que personne de compétant ne sait quoi faire et que en plus on se fait engeuler sur les forums, qu’il est 2h du mat, que le lendemain c’est un vrai boulot qui vous attend, que votre conjoint vous fait la geule car vous avez pas décollé de votre ordinateur depuis 18h... alors on se dit merde, demain ca iras mieux, mais là y’a 3000 coopérateur qui comptent sur toi (et les autres du CA).

J’ai apris plein de chose au CA : la gamme des processeurs Intel, la hauteur des composants sur les cartes mères, les propriétées des doubles alimentations 1U, mais aussi les subtilitées juridiques des referées, le fonctionement d’une SA, les differents courants du monde des logiciels libre...

J’ai rencontré des gens super grâce a Ouvaton, des gens géniaux et généreux (là je parle du CA...), des gens ouverts et solidaires (là je parle des coopérateurs), des utopistes, des fous, des pseudo-rebelles du libre, des jeunes capitalistes aux dents longues, des petits Billes Gates, des militants passionants, des militants passionnés, des jeunes cons, des vieux cons...

Bref la vie quoi. :-)

Avant Ouvaton j’étais, comme les fondateurs, chez altern.org. Quand altern a fermé j’ai suivi la création de 2 projets : Ouvaton et l’Autre net. Je suivais les listes de discutions, et rapidement j’ai préféré les orientations d’Ouvaton. J’ai versé mon obole a l’association pour la création d’ouvaton, mais je suivais de loin. A la création d’Ouvaton j’ai pris 10 parts et j’ai fait des photos de l’ AG constitutive.

Durant la première année j’ai contacté le CA pour les féliciter du boulot fait et en remerciment les inviter pour déjeuner lors de leurs prochains passage a Paris. J’ai ainsi déjeuné avec Alexis Braud (d’ailleur je me suis retrouvé comme un con car j’avais oublié de prendre suffisamment d’argent, tu parles d’une invitation !). Nous avons parlé de choses et d’autres et surtout d’Ouvaton. A l’AG suivante je présentais ma candidature...

Je pense qu’il est important de bien définir et maintenir les principes fondateurs d’Ouvaton.

Les buts d’Ouvaton sont (selon moi ! ) :

  • maintenir une indépendance (économique et politique).
  • garantir la protection des coopérateurs.
  • permettre a tous d’accéder à une communication libre sur le net.
  • donner des outils et des moyens pour mettre en oeuvre cette communication
  • l’aide et l’entraide entre les coopérateurs.
  • respect de la pluralité.
  • Qualité des services (sites rapides, back-up, mailing listes performantes....)
  • Chacun paye ce qu’il consomme et ne pas obligatoirement être le moins cher du marché

Coopérativement,
Rodéric
roderic @ devisu . fr