Accueil > Vie de la Coopérative > Assemblées générales > Assemblée Générale 2008 > Preparation de l’AG d’Ouvaton : (...)

Preparation de l’AG d’Ouvaton : candidatures

L’Assemblée Générale 2008 de la coopérative Ouvaton doit se dérouler le
samedi 24 mai 2008 à Paris.

Il est temps de recueillir les candidatures en vue du renouvellement du
Conseil de Surveillance de la coopérative.
Trois mandats viennent à terme. De plus nous avons enregistré, depuis la
dernière AG, trois démissions. On le voit, le nombre de postes à pourvoir
est important et nous espérons que le nombre de candidats le sera aussi.

De quoi s’agit-il ?
Normalement, le Conseil de Surveillance devrait d’une part jeter un oeil à
la gestion technique et financière du Directoire, d’autre part impulser et
encourager les initiatives de coopération, d’entraide, de formation dont
Ouvaton pourrait être le cadre ou le moteur.

Vous savez que, depuis des mois, le Conseil de Surveillance n’a pu faire
autre chose que s’épuiser dans un travail d’assistance en ligne pour tenter
de compenser les dysfonctionnements de la plate-forme.

La mise en route des scripts de facturation et certaines avancées sur les
aspects techniques permettent, aujourd’hui, d’espérer que le Conseil de
Surveillance pourra trouver progressivement un fonctionnement et des
missions plus conformes à ce qu’ils devraient être : réunions tous les deux
mois, entre lesquelles, dans le cadre de listes de discussion, les membres
suivent le dossier dont ils ont pris la charge et échangent sur le suivi
d’activité du Directoire.

Celles et ceux d’entre vous qui envisageraient de participer à ce Conseil
sont donc invités à prendre contact en s’abonnant à la liste
candidatures /à/ support.ouvaton.coop sur laquelle ils pourront obtenir toute
précision utile. (Demande d’abonnement à la liste en cliquant sur
http://support.ouvaton.coop/wws/subscribe/candidatures)

Un appel formel à candidatures aura lieu dans 15 jours.

Espérant que les volontaires seront nombreux, faute de quoi la suite serait compromise ...

— 
Cordialement
pour le Conseil de Surveillance
Philippe Ladame