Accueil > Vie de la Coopérative > Assemblées générales > Assemblée Générale 2017 > Les candidatures

Les candidatures

Antoine CHEVRIER

Bonjour,

J’ai participé ces quelques mois passés aux activités du groupe « projets », hélas de manière limitée par manque de temps cette année. Je ne vais pas avoir beaucoup plus de disponibilité pour l’année à venir, malheureusement. Néanmoins si on manque de candidats, on n’aura plus qu’à fermer boutique. Alors, comme je trouve que ce serait trop dommage qu’Ouvaton disparaisse, je candidate !

Cordialement
Antoine


François DELALLEAU

Bonjour à tous,
je suis un tout récent membre de la coopérative (pour être franc, je compte finaliser mon achat de part sociale en remettant le document et le paiement à l’AG !), mais j’ai très envie d’y contribuer.
Une petite présentation d’abord. Je m’appelle François Delalleau, j’ai 30 ans et je suis informaticien. Je suis un fervent défenseur du libre, et contribue d’ailleurs à plusieurs projets avec mes modestes capacités. Je suis venu sur Ouvaton pour les mêmes raisons que beaucoup, un nextcloud et un petit site perso. J’avais entendu parlé de la coopérative depuis pas mal de temps déjà, mais n’en avais pas l’usage.
Si j’ai envie de me lancer plus avant dans l’aventure d’Ouvaton, c’est d’abord parce que je trouve que l’idée d’hébergement coopératif est à diffuser de manière plus large. La création de sites se démocratise, et il devient de plus en plus simple d’en créer un. Et le nombre de gens dont les valeurs collent à celle de la coopérative sont nombreux. C’est pour ça que je veux participer au développement d’Ouvaton.
Au-delà de l’envie, je pense que peux réellement aider. D’abord simplement parce que je suis informaticien. Ou plutôt que je suis un informaticien qui a du temps ! Je pense par exemple que la coopérative gagnerait à tester l’utilisation de docker, pour proposer des services à la fois plus variés (nombre de langage serveur plus important), plus simple d’utilisation (préinstallés/pré-configurés), et aussi simple à maintenir si ce n’est plus. La mise en test d’une telle architecture n’est pas particulièrement complexe, et peut se faire sans perturber les machines en production. Et c’est le genre de choses sur lesquelles j’ai le temps de bosser. Mais j’espère avoir l’occasion d’en parler avec vous à l’AG.
La communication est également un point que j’espère pouvoir aborder. En effet, je trouve que la coopérative ne se met pas assez en valeur, et c’est bien dommage. Pourquoi ne pas en avant par exemple l’activité des sites hébergés ? C’est sans doute la meilleure « pub » pour un hébergeur…
Je sais bien sûr qu’Ouvaton reste une petite coopérative, et que l’ambition ne doit dépasser les moyens. Mais j’espère pouvoir, dans la mesure de mes capacités, l’aider à se développer.
François.


Mathieu MOULIN :

Madame, Monsieur,

Je souhaite participer au conseil de surveillance, car c’est une opportunité de mieux comprendre le fonctionnement de la coopérative. Effectivement, certains aspects m’intéressent particulièrement (modèle économique, gouvernance, droit, développement de logiciel / service).

Mon approche concernant la coopérative est de respecter son historique et sa vision, tout en étant source d’initiatives.

Cordialement,
Mathieu
NB : Membre de la coopérative depuis avril 2016. Je tiens à la protection de mes données personnelles et au respect de ma vie privée. Je n’utilise que des logiciels libres.


Boniface RUTAYISIRE

Chers Coopérateurs,
J’ai le plaisir de vous envoyer ma candidature pour faire partie du Conseil de Surveillance d’OUVATON.
Je viens de terminer mon mandat. Je remercie les coopérateurs qui ont voté en ma faveur pour le mandat précédent. Je remercie aussi les membres du Directoire et les collègues qui étaient avec moi au conseil de surveillance. Pour moi, c’était une bonne expérience de travailler avec les hommes et les femmes qui ont la bonne volonté de faire progresser Ouvaton.
OUVATON est une expérience unique parce qu’il s’agit des hommes et des femmes qui se sacrifient pour que OUVATON puisse avancer. Je me souviens qu’il nous fallait même de voyager avec nos propres moyens pour se rencontrer à Paris en vue de débattre efficacement face à face les questions difficiles qui concernent OUVATON.
Je pense qu’il est très important que les coopérateurs puissent comprendre cela parce que dans la réunion, il s’agissait des personnes qui venaient de l’étranger comme moi qui habite en Belgique et les autres qui venaient de tous les coins de France de façon que le cout n’était pas moindre.
Le mandat précédent (qui vient de se terminer) du conseil de surveillance en collaboration avec le Directoire a fait un grand travail qui a marqué l’histoire d’Ouvaton. Je me souviens qu’à mon arrivé après l’élection, j’ai été surpris par le vide qui existait au niveau des archives et le fonctionnement du conseil de surveillance et j’ai demandé qu’on puisse changer cela. Heureusement les collègues et les membres du Directoire étaient de même avis et le fonctionnement a changé.
Je remercie les membres du directoire et du conseil de surveillance parce que cette fois ci, Ouvaton vient de moderniser son fonctionnement. Quant aux projets en cours, il y a encore beaucoup de choses à faire et c’est pourquoi je vous envoie ma candidature.
Je vous remercie
Boniface Rutayisire