Accueil > Vie de la Coopérative > Pourquoi et comment > FAQ de la coop’

FAQ de la coop’

Qu’entendez-vous par coopérative de consommateurs ?

Une coopérative est une entreprise qui fournit à ses membres un service. Pour bénéficier du statut de coopérative de consommation, une entreprise doit répondre à 3 critères :

  • réduire le prix de revient ou le prix de vente de certains produits ou services ;
  • améliorer la qualité marchande des produits fournis à ses membres ou de ceux que ces derniers produisent et fournissent aux consommateurs ;
  • enfin, contribuer à la satisfaction des besoins et à la promotion des activités sociales et économiques de ses membres ainsi qu’à leur formation.
    Voir, par exemple, la page L’union des coopératives d’HLM

Pourquoi une coopérative ?

Grâce à cette structure les webmasters seront réellement des hébergés/hébergeurs. Ils seront en effet co-propriétaires et co-entrepreneurs de la co-opérative. Ainsi, ils pourront participer à la vie de la coopérative, exprimer leur opinion au moment des votes et choisir les orientations majeures : il n’y aura pas de service marketing qui saura mieux que les webmasters ce dont les webmasters ont besoin.

Que vient faire l’association "Ouvaton, les amis" là-dedans ?

La raison d’être de l’association "Ouvaton, les amis" est triple :
Le but était de rassembler rapidement des fonds afin de débuter le service d’hébergement. Une structure type associative était la plus adaptée car à la fois souple, simple à mettre en place et bien connue du public et des futurs partenaires. Enfin, la création d’une association n’a pas la même portée que celle d’une entreprise.
Maintenant, l’association participe au capital social. Elle donne une orientation précise à la coopérative tout en permettant à des personnes motivées par le projet mais n’ayant pas de site à faire héberger de pouvoir participer à la vie de la coopérative.
Enfin, le rôle assigné à l’association est différent de celui de la coopérative : la coopérative fournit un service (héberger des sites) alors que l’association a plus un rôle militant (formation, action de défense des webmasters, organisation de manifestations, participation à d’autres projets).

Est-ce une première ?

Si on parle du monde de l’informatique et d’Internet la réponse est "oui". Si on parle de manière plus générale, la réponse est "non". Quand on parle de coopérative, on pense souvent aux coopératives agricoles, mais les coopératives de consommateurs existent depuis longtemps.

Y a-t-il un parallèle avec un autre mouvement de l’économie sociale ?

Oui, et notre projet est clairement le fils des coopératives d’habitation du début du siècle. Afin de trouver un logement décent, bon marché, et sans tomber sous le coup de propriétaire abusifs, il y a cent ans, des gens ont construit eux-mêmes leur maison, collectivement, puis l’on louée et/ou achetée à la coopérative qu’ils ont créée : c’est de là que vient le mouvement HLM.

Pourquoi parlez-vous de SA ?

Une coopérative est aussi une entreprise comme une autre, même si son fonctionnement est basé sur le principe "un homme = une voix" au lieu de "une action = une voix". C’est une Société Anonyme (SA).

Faut-il être membre de la coopérative pour bénéficier de son offre ?

La loi est claire sur ce point. La coopérative a le droit de vendre ses services à des non-membres, à condition que cette activité ne dépasse pas 20 % de son chiffre d’affaires. Donc, s’il ne sera pas nécessaire d’être membre de la coopérative pour bénéficier de ses services, cette mesure sera toutefois exceptionnelle.

Comment devient-on coopérateur (membre de la coopérative) ?

Tout d’abord l’adhésion à l’association et l’adhésion à la coopérative sont deux choses distinctes et indépendantes. Deuxièmement, pour rejoindre la coopérative, il faut souscrire au moins une part sociale (16 €) qui sera reversée au départ du coopérateur, comme expliqué dans les statuts.

La coopérative est-t-elle réservée aux ressortissants français ?

Non. Tout le monde est accepté et aucune discrimination ne sera faite sur la nationalité.