Accueil > Boîtes à outils > FAQ > Choisir son CMS

Choisir son CMS

Avant propos

Notre propos, ici, sera d’informer rapidement les nouveaux venus des principales solutions de CMS [1] utilisées par les coopérateurs. Ceci ne dispense personne d’apporter sa contribution constructive dans le forum de l’article afin que nous puissions l’améliorer, enfin chacun peut contribuer en s’inscrivant.

Quelques pré-requis

Pour le nouveau venu que vous êtes, pas obligatoirement au fait de toutes les subtilités d’un site web, je vous invite à découvrir ce qui se passe lorsqu’on tape une adresse dans un navigateur [2] (en anglais browser) en vous rendant sur le site de Comment ça marche. Prenez le temps de ce détour afin de bien comprendre les tenants et aboutissants des différents inter-acteurs : votre ordinateur, le navigateur, le réseau et ses différents protocoles, le serveur [3], et sur cette machine le serveur web [4] qui devra traiter votre requête et collecter les différentes ressources d’informations auxquelles la page de votre site fait référence [5] ; ces ressources peuvent être stockées sur d’autres machines physiques ou virtuelles qui supportent les logiciels serveurs de base de données.

Pourquoi utiliser une solution de type CMS ?

Lorsqu’on franchit le pas de créer un site web, l’objectif est de mettre à la disposition d’un public, des informations sous forme de documents [6].
Les CMS ont initialement été conçus pour offrir les principales fonctions suivantes :

  • créer et mettre à jour facilement [7] des pages web,
  • permettre à une ou plusieurs personnes de travailler sur un même document,
  • fournir un processus de validation des documents,
  • séparer la forme du contenu.

Ce simple aperçu des fonctionnalités de base fournit une bonne indication des potentiels d’évolutions que ceux-ci seront amenés à subir. Et c’est sans surprise que certains se sont enrichis de centaines d’autres fonctionalités. Nombreux sont ceux qui sont devenus des objets incontournables du travail quotidien dans de nombreuses organisations. Cela va du site perso à l’ANPE (le plus grand employeur français !).
Le CMS n’est donc ni un blog [8] qui présenterait des billets édités en général sous forme de fils de discussions, ni un Wiki qui n’offre pas encore ? de chaîne de publication.

Ces quelques informations permettent déjà de disposer d’un début d’arbre décisionnel :

  • Les informations, leur structuration et la forme selon lesquelles elles devront se présenter seront-elles peu variantes (pas de changements une fois publiées) ou au contraire faire l’objet de modifications assez régulières ?
    Ces critères doivent être évalués au préalable afin de n’avoir pas à reprendre ultérieurement un travail qui vous aura consommé du temps.
    On distingue donc les sites statiques et les sites dynamiques. On qualifie de "dynamique" les sites dont les informations sont mises à jour et publiées ou éditées fréquemment.
    • peu ou pas de mise à jour, alors il faut aller voir Komposer
    • de nombreuses mises à jour sont à prévoir !
  • Faut-il donc choisir un CMS, un BLOG ou un WIKI ?
    Pour faire simple (sans pour autant que ce soit toujours vérifié) :
    • un blog, c’est lorsqu’on souhaite être seul à rédiger (notez que bien des blogs permettent à plusieurs personnes de rédiger) et qu’on laissera aux internautes la possibilité de commenter les billets,
    • un wiki, c’est fait pour que l’Humanité connectée puisse rédiger sur votre site,
    • enfin le CMS, est fréquemment orienté publication avec travail collaboratif et processus de validation des documents.

Mais puisque vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est que vous avez décidé de consacrer du temps à communiquer à l’aide d’un CMS…Votre peine ne fait ainsi que commencer !

Qualité Prix

Comme pour tout produit ou service, la qualité est un des critères de choix fondamental ; mais qui dit qualité, pense immédiatement à prix ! d’où le fameux rapport qualité/prix. En bon mathématicien, vous aurez remarqué qu’à qualité donnée et à très petit prix ; plus grand est le fameux rapport et moins bonne serait la qualité (car petit prix = mauvaise qualité). Les matheux de base me feront remarquer que à 0 euro même si la qualité est quasiment nulle le rapport est INDÉFINI. Ceci est normal pour nous autres "ouvatoniens", car nous nous inscrivons dans une logique qui n’est pas celle du marché au sens économique conventionnel, donc on se fiche des critères habituels de sélection du marché. Je ferai simplement remarquer que gratuit ne veut pas dire sans peine ! Le vrai coût pour vous sera donc la sueur de vos neurones (ou de votre huile de phalanges pour les manuels)...

Ainsi, la très grande majorité des sites dynamiques hébergés chez Ouvaton, utilisent des scripts "Open-Source" et gratuits (ceci nous permet d’accéder à un rapport qualité prix proche de l’indéfini !). Je ne traiterai donc ici que des solutions "Open-Source" gratuites (il existe aussi de l’"Open-Source" payant), mais il faut bien que je trouve une solution pour alléger, non pas mon alimentation mais ma tâche de rédacteur. Celle-ci est cependant bien faible en regard de la votre qui sera de prendre en compte les différents critères qui suivent...

Synthèse des critères de choix pour un CMS

Il n’y a pas de liste idéale de critères de choix pour un CMS, chaque cas représentant un processus particulier.
Outre le choix d’avoir un lieu d’expression sur la toile, il est bon de rédiger son petit cahier des charges qui répondra aux questions fondamentales suivantes : Pourquoi, Pour Qui, Quoi, Comment, Quand
On groupera les éléments fonctionnels en quelques grands axes :
- Langages de programmation, bases de données, OS,
On choisira des solutions toujours basées sur les "standards" de préférence OpenSource : Apache, php, MySql, Postgresql, GNU Linux etc...
- Installation et configuration,
Plus c’est simple et mieux c’est, on n’est pas là pour réinventer la roue !
- Création du contenu,
C’est là que l’on fera la différence, plus il est difficile de rédiger son document et plus le contenu de votre site sera "pauvre", c’est la mort assurée de votre site dans les mois qui suivront sa mise en place.
- Gestion du contenu,
La plupart des CMS s’appuie sur un gestionnaire de base de données, Ouvaton propose MySql bien adapté au besoin du web.
- Présentation et publication des documents,
- Administration,
- Evolutivité.

Pour consolider votre cahier des charges, envisagez les différents points de vue qui suivent.

  • À qui s’adresse-t-on ? Bref, quelle est la cible ?
  • Comment veut-on les informer ? (je pousse l’information vers eux ou bien ils viennent la chercher)
  • Qui sont les inter-acteurs ? rédacteurs, administrateurs ? Cela détermine la finesse de la gestion des rôles et des profils.
  • Combien de temps durera le site dans sa première version ? 2 mois, 2 ans, 20 ans ?
  • S’il y a des commanditaires, ont-ils des exigences sur la forme, sur le fond ?
  • De quelle nature sont les documents qui seront publiés ? Textes, images, sons, vidéos…
  • Du point de vue de l’utilisateur = rédacteur/contributeur
    Au delà du visiteur pour qui le site est fait, le rédacteur contributeur doit aussi être l’objet de votre attention. Il devra soit se former (ça c’est bien quand on n’est pas payé pour) soit être formé (ça peut être rémunérateur) au processus de travail collaboratif. Il faut donc prendre en compte :
    • Le niveau d’apprentissage
    • Le temps d’apprentissage
    • La fréquence d’utilisation
  • Du point de vue de l’administrateur ou webmestre
    Ici, il s’agit probablement de vous, sauf exception. Vous aurez à prendre en compte les demandes des visiteurs, de vos commanditaires ; je pense en particulier aux pauvres bougres à qui on a demandé ou qui se sont proposés, dans un élan de générosité inconscient, de mettre en ligne quelques informations pour une quelconque association.
    • Le niveau d’apprentissage
    • Le temps d’apprentissage
    • Simplicité de l’interface de back office [9]
    • Richesse de l’interface
    • Variété des modules additionnels
    • Documentation
  • Du point de vue du développeur
    C’est sûr que c’est vous !
    • Niveau requis, temps d’apprentissage
    • Conformité aux standards du W3C
    • Simplicité de l’interface de développement
    • Logique de l’interface de développement
    • Personnalisation et développements spécifiques
    • Facilité de montée de version (moi j’aime bien quand on clique sur "suivant", "suivant", "terminé" !)
    • Simplicité de sauvegarde et restauration des données
      À tout moment, vous devez être prêts à remettre en ligne votre site avec un minimum de perte de données. La fréquence des mises à jour ainsi que la taille du site calibreront votre procédure de sauvegarde/restauration. Fichiers de script d’un coté, fichiers des média et données de la base de données de l’autre.
  • Du point de vue de l’hébergeur
    Eh oui ! C’est toujours vous ! Coopérative oblige ! Ce point est à ne pas négliger car nous sommes tous producteurs ET consommateurs (on pourrait généraliser à la vraie vie mais là on serait sur un terrain polémique pas obligatoirement inintéressant) !
    • Présence d’un système de cache :
      Les pages "html" crées et délivrées sont stockées en cache sur le serveur et ne sont remises à jour que lorsqu’elles sont modifiées, ou au bout d’un temps donné, cette méthode ne sollicite que modestement le temps processeur.
    • Taille de la communauté support et nombre d’utilisateurs :
      Une large communauté et un grand nombre d’utilisateurs est une garantie de qualité. Les nouvelles versions arrivent régulièrement (deux par an est une bonne indication) et les anomalies et failles de sécurité sont vite mises au jour.
  • Les fonctionnalités depuis le front office [10]
    • Multilinguisme
    • Outils de recherches disponibles
    • Édition des pages
    • Gestion des profils
    • Plan du site
    • Forum des documents
  • Les fonctionnalités du back office
    • Multilinguisme
    • Gestion des profils
    • Gestion du workflow [11]
    • Suivi des Todo file [12]
    • Suivi et gestion des extensions tiers
    • Gestion des dates d’archivage
    • Ergonomie de l’éditeur de texte
    • Gestion des documents et recherche en texte intégral
    • Gestion des listes de diffusion
    • Sondages [13]
    • Gestion de actualités et newsletters [14]
    • Gestion des forums, administrateurs, rédacteurs
  • Du point de vue de la communauté et des développeurs
    • La communauté support :
      Qu’elle est sa langue de communication ? Si c’est en patagon de l’intérieur, vous trouverez difficilement de l’aide surtout si vous êtes francophone (ce qui est le cas de la grande majorité des coopérateurs) sauf bien sûr si vous parlez le patagon de l’intérieur.
    • L’écoute des webmestres et administrateurs :
      Les demandes et remarques des clients sont-elles prises en compte d’une façon ou d’un autre ?
    • Structuration des développements :
      Existe-t-il des équipes spécifiques par fonctionnalité ?
    • Qualité du code :
      La modularité du code est-elle adaptée ? Dispose-t-on de suffisamment de documentation ? Y a-t-il un framework de développement ?
    • Nombre de sites référencés ?

Ce qui marche chez Ouvaton

Liste des CMS
Nom du CMSVersion StableDB supportéesRemarques
DOTCLEAR 1.2.5 MySql Simple et concis
GUPPY 4.5 pas de DB Lire
LODEL 0.7.3 MySql Lire
JOOMLA ex-MAMBO 1.0.11 MySql Lire

Pour les newbies

PLUME 1.1.14 MySql Lire
SPIP 1.9.1 MySql

Les plus nombreux

chez Ouvaton

, à lire avant de passer en 1.9

TEXTPATTERN 4.0.3 MySql Efficace aussi comme blog
WORDPRESS 2.0.4 MySql Copies d’écrans
XOOPS 2.0.13 MySql Pus ici

Les informations de version ci-avant ont été vérifiées le 14/10/2006
Sans garantie du gouvernement !


Lectures

N’hésitez pas à compléter vos connexions neuronales !


[1Content Management System en français PGC Progiciel de Gestion de Contenu : script permettant la publication de documents informatisés.

[2Nos amis canadiens l’ont baptisé : "butineur", "fureteur" ou "feuilleteur" vocables très évocateurs de l’utilisation de cet outil.

[3La machine qui reçoit les requêtes de votre navigateur

[4Le logiciel qui va servir depuis le site que vous vous avez sollicité, les pages que vous avez demandées.

[5Les fichiers média, les données d’une base de données, les fichiers de mise en page (css) etc.

[6textes, images, sons, videos

[7sans mettre les mains dans le HTML

[8encore un article à écrire sur ce sujet ;-)

[9en français je traduirais par la régie de production, invisible aux visiteurs

[10Site public

[11processus de validation

[12tâches à effectuer

[13il s’agit d’un formulaire de suivi des réponse à une ou des questions

[14brèves et lettres d’information